Breaking News

Bojongo

Bojongo’A Mbedi

 

Bojongo mon village,

Toi qui as été trahis à travers les âges par tous les âges,

Que le soleil sur Toi à nouveau,

Brille ;

Et,

Que la lune t’éclaire !

Toi à qui,

J’ai voué toute mon âme,

Ma vie…

Toi pour qui,

Je pleure…

Toi pour qui l’on meurt,

À Toi, Je donne mon cœur.

Car,

Arrive l’heure où sur Toi,

 Se lève la Lumière.

© MNLC 

Avez vous appréciez l'article ?

About Eunice Djuikam

Check Also

Tristesse d’une fille de joie

Tristesse d’une fille de Joie   Tels nos cieux, de bleus, sa peau est parsemée. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *