Breaking News
Home / Auteur / Martin Paul Ze Ondja’a / Un jour peut être No ratings yet.

Un jour peut être

Un Jour Peut Etre
Un Peuple, Un But, Une Foi
Une femme peul, son but, il était une fois
Tu me parlais comme une Traoré, ou une Keita
Tu voyais un Empire comme Soundiata Keita.
Tu rêvais de voyages et de découvertes
Et moi je rêvais de te découvrir
Je rêvais de te couvrir
Des délices dont tu devais être couverte.
Tu disais que j’étais le seul à comprendre
Parler avec moi était comme prendre

Un grand bol d’air
Dans ta tête c’etait un sacré bordel.

 

Tu me parlais de cet endroit aux contes populaires
La liberté vole sur tes lèvres, ta peau pue l’air
Tu disais avoir envie de prendre ton large
Avant de voir cette maladie te prendre ton age.
J’ai tourné en rond des idees carrées, tu reviens a chaque ligne
J’ai emprunté tous les chemins, mais où que tu ailles je m’aligne
Tu étais mystérieuse, évasive et maligne
Je me suis demandé pourquoi le Mali?
Tu parlais de empires,des rites, et des traditions
De manger le Sarakole et d’une probable addiction
Tu mangerais volontier un peu de tout
Du mil, Fakouhoye, attieke, sans oublier le to;
Ces goûts du Segou, j’aurais voulu qu’on goûte tout
Le climat sévère de Sevare et le soleil de Tombouctou
Un jour un peut-être, je visiterai Bamako,
La grande Mosquée de Djenne, voir le Djenne Djeno.
Pour dire vrai, j’aurais adoré
Traverser le Sud et ses savanes arborées
Voir les zones sableuses du Nord et leur dunes
J’ignore ce que ça fait de se placer au dessus d’une.

 

Un frisson à propos des Images légères
me parcoure comme le pays est traverse par le Niger
J’aurais aimé decouvrir les brousses et les villages camouflés
L’architecture, style soudanais des mosquées.
Voir le Mali et caresser chacun de ses visages
Parler le Bambara et palper le metissage
Observer le Nord rongé par le Sahara, voir le Sahel
Et peut-être se dire ca y est.
Ta vision du Mali, n’etait pas un Mali sans vision
Tu voyais de la modernité, de la sobriété, et de l’ambition
Peindre avec des mots est ma vocation
Je le visiterai a la première occasion.

Je me suis promis de faire ce texte

Dans des places publiques sans pretextes
Juste pour me sentir accompagné par toi
J’enseignerai du Slam là-bas un peu partout…

 

By Martin Paul Ze Ondja’a, Tous droits réservés.

Avez vous appréciez l'article ?

About lafrique

Check Also

Mbongo

    Aujourd’hui à l’honneur des Camerounais, Nous parlerons de ce diamant noir. Ce soir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *