Breaking News
Home / Série littéraire / Crazy Survivor / Crazy Survivor (2) No ratings yet.

Crazy Survivor (2)

Episode 2

Jack Bell vient d’entrer à l’intérieur de la salle d’audience suivi de près par son avocat. Tous les regards dont celui de sa mère sont braqués sur lui. Menotté des mains aux pieds, il avance vers ce qui sera surement le moment le plus important de sa vie quelque soit le verdict final. Une réduction de peine? un abandon de charges? Surement pas il vaut mieux espérer quelque chose de réalisable et ça, en voyant la tête que faisaient les membres du jury, s’était loin d’arriver. Quoi donc? Qu’est-ce qui peut bien l’attendre? Ces questions le tourmentent. Son rythme cardiaque est de plus en plus irrégulier il a l’impression d’être entrain de devenir sourd, il n’entend plus aucun bruit si ce n’est son cœur frapper fort sa poitrine. Le juge est déjà là, attendant qu’il soit devant lui l’air pressé de rendre son verdict et de s’en aller. La salle accompagne de son silence absolu l’homme pour qui le nom est désormais synonyme de crimes odieux et morbides du moins selon les chefs d’accusations et les preuves rassemblées contre lui, un homme que tout le monde voudrait voir mort. Jack le sait, il a peu de chance de sortir de prison si tôt; cependant il y croit, son avocat l’en a convaincu il croise les doigts, pourquoi pas.

  • Dans l’affaire…

Le juge commence son discours mais personne n’écoute vraiment. Ce qu’ils veulent tous c’est savoir si cet homme finira ses jours en prison ou s’il sera relâché. Jack tourne son regard vers sa mère qui a alors la tête vers le sol et les poings serrés vers le ciel surement entrain d’implorer quelqu’un là-haut pour que son fils s’en sorte bien. Cette image de sa mère le conforte dans l’idée qu’il peut s’en sortir, ses prières ont toujours été récompensées. Son avocat lui touche l’épaule avant de s’écarter. Le juge est sur le point de rendre le verdict prononcé par le jury ainsi que la condamnation ou non qui lui est réservé.

-Après avoir longuement discuté, le jury a statué…et Jack Bell a été reconnu coupable des chefs d’accusations qui pèsent contre lui. Le tribunal considère quant à lui qui s’agit d’un crime capital…

-Non non attendez non quoi? crie son avocat qui sait déjà ce que va dire le juge.

-Maitre Essaka veuillez ne plus m’interrompre je vous prie.

-Je demande votre récusation immédiate monsieur le juge. Ce procès est faux. Continue de clamer l’avocat de Jack.

-Veuillez faire sortir cet homme de mon tribunal messieurs s’il vous plaît, dit le juge en s’adressant aux hommes en uniforme.

Jack ne comprend pas tout mais sait que ça ne présage rien de bon.

Le Juge poursuit alors son verdict.

-comme je disais, vous avez été déclaré coupable d’un crime capital et vous encourrez donc pour ça…LA PEINE CAPITAL, la peine de mort.

On entend derrière un bruit sourd qui s’effondre sur le sol, c’est la mère de Jack qui a eu un malaise. Jack est abasourdi.

-Vous serez exécuté dans 5 jours exactement. Le procès est à présent clos. Ramenez le prisonnier.

Alors qu’on le traîne sans trop forcer vers la sortie, Jack semble avoir quitté son corps, il n’a aucune réaction, il est comme paralysé.Il vient même de passer devant sa mère étendue par terre sans faire le moindre geste. Il repense à tout ce qui s’est passé jusque là, ces crimes, ça n’a pas l’air clair, quelque chose le tracasse et soudain il se réveille de son sommeil et se débat.

-Lâchez moi, lâchez moi bon sang je ne suis pas responsable de tous ces crimes croyez moi, je n’ai rien fait, maman lève toi, maman tout ceci est un coup monté un vaste complot contre moi maman, vous tous ici, croyez moi, je vous l’assure je suis innocent et je vais vous le prouver…

3 jours plus tard, Jack se réveille à l’infirmerie de la prison centrale. Il tente alors de se lever et ressent une énorme douleur au niveau de sa hanche droite.

-Merde qu’est-ce que s’est?

-Tu te réveilles enfin, dit l’infirmière en s’approchant de lui.

-Qu’est-ce qui m’est arrivé? pourquoi suis-je ici?

-Tu as reçu coup un de couteau et tu aurais bien pu partir avant la date prévu, finit-elle en rigolant de sa peine de mort.

-Comment est-ce arrivé?

-Tu ne te rappelles donc vraiment plus de rien. Disons que tu as cherché des problèmes à une grosse tête de la prison. Qu’est ce qu’on peut faire comme conneries quand on n’a plus rien à perdre. Dommage pour toi, tu es pourtant un très bel homme.

-Je ne mérite pas cette condamnation, continue de dire Jack malgré la douleur qu’il ressent.

-Ouais bien sur, ils disent tous la même chose. Je suis innocent, c’est une erreur et toi apparemment tu es d’un tout autre genre…Toi tu penses plus tôt être victime d’un complot. Waouh t’es allé chercher loin, tu devrais consulter avant ton exécution crois moi.

-Un complot? repense Jack. Un complot. Quelqu’un veut me faire porter le chapeau, mais j’ignore pourquoi.

A l’entendre parler, on aurait vraiment cru qu’il était entrain de perdre la raison, disant des choses qui semblait moins cohérentes les unes des autres.

-Attention à la piqure, lance t-elle en se courbant au dessus de lui et en lui insérant la seringue dans la peau au niveau de son bras droit.

-Qu’est-ce que c’est?

-Du calme Jack Bauer c’est juste une seringue. Pour que tu ressentes moins la douleur et que tu fasses une petite sieste…

-vous…vous s..a..v..ez, disait Jack commençant à ressentir les effets de la seringue. Vous savez ce qu’e..s..t de..ve..nu mon avocat?

-Il vous a abandonné je penses bien, toute façon vous n’avez plus besoin de défense je crois rigole t-elle.

-je… at..ten..dez je…

Il ferma alors les yeux et s’endormit.

1 jour avant l’exécution…

Jack ouvre les yeux. après avoir observé la pièce dans laquelle il se trouve, il se doute bien qu’il n’est plus dans la chambre d’infirmerie mais dans sa cellule. La douleur n’a pas complètement disparue mais à ce moment là, couché, le regard vers le plafond il pense à comment faire pour se sortir de cette situation incroyable. Sans succès il a beau chercher, rien ne lui vient à l’esprit il se sent mal et n’a qu’une seule envie, pleurer.

-Vous comptez rester couché longtemps, dit alors une voix près de lui.

Surpris il se lève en fracas.

-Qui êtes-vous? Comment êtes-vous entré?

Le mystérieux personnage avec qui discute Jack est un homme vêtu d’un costume noir avec une prestance et un charisme impressionnant. Tout est soudain calme remarque Jack, aucun gardien ni prisonnier aux alentours de sa cellule, pourquoi?

-Qui êtes-vous? vous n’avez pas répondu à ma question?

-Ça vous dirait de sortir d’ici? je veux dire hors des murs de cette prison.

-écoutez, j’ignore d’où vous venez et ce que vous voulez mais il n’y a aucun moyen que cela arrive. Demain à cette heure je serais mort. voilà ma réalité.

-Vous n’avez pas l’air d’avoir compris ma question. Avez vous envie de quitter cet endroit?

-Stop, cria alors Jack se retenant de se jeter sur cet homme qui commençait à l’exaspérer. Gardien….Gardien mais merde où sont-ils tous passés?

-C’est l’heure de la pause pour les prisonniers, les gardiens sont donc auprès d’eux.

-Mais pourquoi je n’ai pas été réveillé?

-Tout compte fait, je me suis trompé sur ce que vous êtes vraiment monsieur Bell dit l’homme en se levant de la chaise sur laquelle il était assis. Je ne crois pas en une vie après la mort, mais si je venais à me tromper et que le tout puissant vous accueillait dans son sein, passé lui le bonjour de ma part.

Alors qu’il s’apprête à quitter la cellule, Jack le retient, quelque chose semble avoir attiré son attention.

-Vous parlez du tout puissant…

-Oui c’est bien ce que j’ai dit.

-Pourquoi? je veux dire, pour un homme sensé avoir commis les crimes dont il est accusé je ne mérite pas une place auprès de… à moins que vous ne pensiez pas que je sois coupable, oui c’est ce que vous avez voulu me dire je me trompes?

-Jack Bell, voulez vous quitter cet endroit?

-Je suis innocent, je n’ai commis aucun crime je…

Il n’a pas terminé de parler, l’homme est déjà sorti et s’en va.

-Attendez, attendez monsieur s’il vous plaît ne partez pas je vous en prie, revenez. Je veux sortir de cet endroit je veux partir d’ici criait t-il frappant les barreaux de sa cellule que l’homme avait refermé derrière lui.

Trop tard plus aucune trace de cet individu. Jack s’effondre par terre en larmes, il revoit passer ses dernières années de sa vie. Qu’avait-il accomplit, quelle image garderait-on de lui?

-Comment suis-je arrivé là, comment? Je ne veux pas mourir, pas maintenant.

C’est désormais le jour de l’exécution, il est 4h30 du matin. Les exécutions ont habituellement lieu à 5 heures quand tout le monde est encore endormi ne se doutant de rien. Deux hommes se présentent devant la cellule de Jack. Assis dans un coin, il ne semble pas avoir fermé les yeux de la nuit. La présence de ces hommes vient lui confirmer ce qu’il savait déjà mais qu’il se refusait à croire.

-Ça y est, je vais donc vraiment mourir alors? se dit-il en jetant un dernier sourire désespéré.

-Debout, enfile cette cagoule noire sur ta tête lui dit alors l’un des gardiens.

Jack s’exécute sans sourciller. Il est alors trainé brutalement hors de la pièce se s’égratignant le bras sur un barreau.

-Avance idiot, dit l’autre. Ne t’inquiètes pas, ta mort sera très rapide.

Sous la cagoule noire, Jack ne voit rien, il se dit au fond de lui qu’il est déjà mort. Il mettait le pas l’un devant l’autre sans savoir sur quoi il marchait, mais vers quoi? il le savait, la mort.

Sur le lieu de l’exécution, l’homme chargé de faire le travail commence à s’impatienter quand soudain un grincement de porte rouillée se fait entendre. Ils sortent, les deux gardiens et le prisonnier. L’endroit ne semblait pas répertorié sur les plans de la prison, une zone secrète, ressemblant à une cour à l’intérieure de laquelle était mis à mort les prisonniers condamnés. Près du bourreau, un trou creusé dans lequel on peut voir en observant attentivement des ossements humains, un trou qui avait donc déjà servi avant. Il est alors placé là, devant le trou le dos vers son bourreau qui tient une arme dans sa main.

-Tu as quelque chose à dire avant?

-Non allez-y.

Il ne réfléchit pas deux fois et vide sur lui son chargeur. Il est mort, c’est terminé. Rien ne s’est donc produit, pas un miracle, rien. Mais pourquoi?

Plus tôt dans la journée la nouvelle arrive dans les médias et le sujet passionne et déchaine les tabloïds, c’est le débat du moment.

Pendant ce temps,quelques part dans un lieu mystérieux de la ville,une sorte de confrérie sombre semble tenir une réunion importante sur des sujets pour le moins étranges. L’atmosphère est glaciale et chaque personnage plus intriguant les uns des autres. Que pouvait bien être cet endroit,ce lieu. Mais alors que tout le monde paraît concentré sur un sujet qui semble les tenir en haleine, la porte s’ouvre sous un effroyable grincement, un bruit qui aurait donné des frissons à plus d’une personne. Mais pour eux tout ça semblait si naturel. Une ombre enjambe alors la porte,un souffle chaud l’accompagne et refroidit les lieux. C’est un homme cependant il n’est pas seul et apparemment à voir la réaction de chacun d’eux,cette personne était attendue.

Celui qui semblait diriger toute cette soirée sombre prend alors la place et dit:

-Nous t’attendions depuis un long moment maintenant… Jack Bell.

Jack Bell? N’était-il pas sensé être mort? Que faisait-il donc là et quel était ce lieu étrange et atypique.

Fin de l’épisode

 

BY RAGE, tous droits réservés.

Avez vous appréciez l'article ?

About lafrique

Check Also

Crazy Survivor (1)

CRAZY SURVIVOR EPISODE 1 EMMANUEL KINGUE est un jeune âgé de 21 ans condamné à …

One comment

  1. Superbe.
    Toujours en Haleine.
    Vous avez un tel sens du suspence, c’est incroyable!
    Vivement la suite 👌

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *