Breaking News
Home / Série littéraire / PRIDE / PRIDE (5) No ratings yet.

PRIDE (5)

PRIDE ÉPISODE 5:REVELATION.

 

Année 2055 Le monde a bien évolué. Partout dans chaque pays, ville, dans chaque coin de rue la technologie progresse. Ils veulent tout optimiser. De grandes capacités dans des supports minuscules, dans d’infimes cellules.

Sans s’en rendre compte cette technologie divise les hommes. Ils s’entretuent pour des matières premières, des sources d’énergies pour mieux assoir leur hégémonie.

(Un homme avance lentement vers une foule qui lui tourne le dos)

A chaque avarice ses technologies. A chaque technologies ses caprices. A chaque caprices ses douleurs. Corde ou pieux…

(Il arrive au niveau de la foule et s’arrête)

Mais avant de sauver le monde, je sauverai d’abord mon peuple.

(L’homme soulève la tête et laisse apparaître un regard vif. Des sourcils froncés un nez légèrement épaté sur une peau au teint légèrement brun. Il s’agit de KEVIN PRINCE l’agent 9)

 

 

2jours avant l’arrivée de Prince à la zone de quarantaine de NKOLDONGO

Douala, une réunion est organisée dans le bureau central entre 3 hommes

#SAMUEL ONDOUA secrétaire à la présidence

#OWONA ZAM ministre de la sécurité intérieure

# Le directeur de l’agence secrète du gouvernement créée pour contrôler les HACE (Humains Aux Capacités Évoluées)

 

  • ONDOUA-…
  • OWONA- Pourquoi sommes-nous ici.
  • Un mouvement de révolte s’est levé dans la zone de quarantaine de NKOLDONGO. Trois de mes agents y ont été envoyés pour prendre les informations sur la situation et si nécessaire arrêter la révolte…
  • ONDOUA- Et alors.
  • Nous sommes sans nouvelles d’eux.
  • ONDOUA- 3 Agents vous dites et vous êtes sans nouvelles.
  • OWONA- Et que doit- on comprendre par là.
  • Donnez-moi plus de moyens je vous en conjure afin que je puisse arrêter cette rébellion. Ce n’est pas juste la capitale qui est en danger mais le pays tout entier qui va s’en aller vers une catastrophe.
  • ONDOUA- Vous vous emballez trop on imagine tout de suite le pire. Ils sont certainement sur le chemin de retour et n’ont pas trouvé nécessaire de contacter l’agence. Une fois sur place ils feront leur rapport et vous saurez tout, pas besoin de paniquer.
  • Je suis certains qu’il leur est arrivé quelque chose.
  • ONDOUA- Hum. Une mère poule qui s’inquiète pour ses petits. Les HACE ont toujours été soumis aux autorités.
  • Mes agents travaillent dans l’ombre de manière officieuse quiconque les extermine n’aura officiellement de compte à rendre à personne.
  • ONDOUA- C’est vrai vous marquez un point. Mais les HACE ne sont guère au courant de l’existence de l’agence.
  • Si les HACE ont tué mes agents cela signifie que quelque chose de grave se prépare. Ils mettent en place un engrenage plus solide qu’on ne le pense et surtout ils sont plus forts qu’ils ne veulent nous laisser croire.
  • OWONA- Hmph (il se lève) J’en ai assez entendu.
  • ONDOUA- Moi aussi.
  • OWONA- Vous n’avez pas besoin de plus de moyens mais d’une technologie de surface plus affûtée. (Les deux hommes se dirigent vers la porte)
  • Écoutez-moi s’il vous plaît.
  • OWONA- C’est tout ce que vous aurez. Apportez des preuves concrètes non des suppositions. (Ils s’en vont)
  • …C’est comme vous voudrez. (Il reprend place sur sa chaise et se met à réfléchir)

2 jours plus tard

  • PRINCE-…

(A quelques mètres de la foule se trouve une terrasse haute de 7 marches sur laquelle monte un homme. Derrière lui se trouve un drap blanc)

  • CHEF EVINA- Moi ATHANASE EVINA chef de cette zone une fois de plus a répondu à votre appel. Vous vous êtes plaints de nombreux cas de vols, d’agressions vous dites ne plus être en sécurité. J’ai voué corps et âme à votre préoccupation pour vous donner satisfaction…

Mais de quoi il parle depuis.

  • Aaah il aime toujours se la raconter ce vieux qu’on en finisse.
  • PRINCE- Qu’y a-t-il derrière ce rideau.
  • CHEF EVINA-Je vous ai réunis de si bonne heure pour vous annoncer que votre problème, je l’ai résolu. Cela fait maintenant 2 jours que mes hommes et moi avons arrêtés les fautifs d’où les bruits assourdissants qui résonnaient dans la cité pour lesquels je vous prie de m’excuser d’un tel désagrément.
  • Je comprends mieux pourquoi il y avait tant de bruit.
  • C’est vrai que je n’ai entendu personne crier depuis ces deux jours. Personne ne s’est plaint non plus de quoique ce soit.
  • CHEF EVINA- Mais pourquoi maintenant…

(PRINCE ferme ses yeux et place des doigts sur les paupières de manière à faire descendre les lentilles numériques qui y étaient cachées au niveau de son iris)

A l’agence l’équipe chargée de la communication reçoit le message.

  • ERIC MOUELLE-Monsieur le directeur nous avons une vidéo.
  • PRINCE-Code C7H3VV0.
  • ERIC MOUELLE- Nous l’avons décryptés elle est émise par l’agent 9.
  • Projetez-la sur l’écran.

(La vidéo est projetée sur un immense écran que toute l’équipe observe)

  • CHEF EVINA- J’ai laissé 2 jours passer pour qu’en les voyant, nul dans cette citée n’ai le désir de faire du mal à un autre. Plus personne ne criera à l’insécurité.
  • Oui!!!! Montrez-les
  • Montrez-les!!!

(La foule se met à crier à cœur)

  • CHEF EVINA- Etes-vous sur de vouloir les voir!
  • Oui nous le sommes!!!
  • CHEF EVINA-Supporterez-vous ce que vous verrez!
  • Oui!!!!
  • Allez!!!!
  • CHEF EVINA- Vos désirs …sont des ordres.

(Il tire le drap avec élégance mais aussitôt que la foule prend conscience de ce qui se cachait derrière le drap elle se retrouve sous le choc et s’arrête) ………………..

  • (Avale la salive) Oh mon Dieu.
  • PRINCE- …..DIANE, RUDOLPH, SAMNICK mes amis.

(Un vent glacial le frappe il a le regard désemparé et vide. Du côté de l’agence ont se frappe la poitrine de douleur)

[Les Agents 6,7, 8 sont tous recouverts d’énormes blessures, les yeux percés, les bras brisés, le front perforé]

  • BITOLOK-(les larmes s’écoulent sur ses joues pour échouer au sol et s’éparpiller en de multiples gouttelettes) Comment ont-ils osez faire une chose pareille.

(Le directeur sort téléphone et appelle Mr. OWONA et Mr. ONDOUA)

Du côté de prince

  • Méritaient-ils vraiment cela ?
  • (Vomi) C’est quand même inhumain.
  • Moi je suis satisfait.
  • Oui bien fait pour eux. (Prince reste calme et se mordille la lèvre pour ne pas placer un mot)
  • Vive le chef!! Vive le chef!! (La foule l’accompagne et soulève un grand tumulte)
  • CHEF EVINA-Merci, merci à vous tous chers frères et soeurs.je continuerai toujours à faire mon possible pour votre plaisir et pour le clou du spectacle sachez que leur chef coure toujours.
  • Zut !!!
  • Comment vas-t-on faire il voudra se venger!
  • PRINCE-Ne me dites pas…

(Yeux écartés l’étonnement et l’incertitude se lisent sur son visage)

  • ERIC MOUELLE- Est-ce que je rêve ?
  • CHEF EVINA- N’ayez crainte dès ce soir la chasse aux sorcières commence et demain à l’aube, je vous donne ma parole sur mon honneur qu’ici sur cette place son sang chaud qui s’y versera purifiera la cité de sa crainte. Vous serez…en paix!!!
  • Hourra !!!!!
  • Vive le chef Evina!!!
  • PRINCE- C’est moi. Il s’agit de moi ils savent que je suis ici. Ils savaient que DIANE, RUDOLPH et SAMNICK arriveraient. Peut-être sont-ils même au courant pour l’agence. (Il baisse la tête et serre le poing) Alors aucuns doutes…
  • BITOLOK- Nous avons été trahis. Il y’a un traitre dans l’agence.
  • Ça va bien plus loin (Regard fixe sur l’écran les deux bras croisés en arrière. le poing droit serré) Nous avons une taupe dans le gouvernement qui travaille avec les HACE… Pour le renversement du pouvoir.

 

FIN DE L’ÉPISODE

BY RAGE, Tous droits réservés,05/03/2016

Avez vous appréciez l'article ?

About aridaku

Check Also

AGENT MOI Chapitre 4

4. 48 heures avant   Qui avait dit que parce-que j’étais habituée aux morts, j’étais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *