Breaking News
Home / Poème / Le Mendiant No ratings yet.

Le Mendiant

 Sans regard et hagard je m’enfuis,
Sans force ni énergie je m’enfouis,
Pas un seul regard ne se pose sur moi,
Pas une âme pour me redonner foi,
Et pendant que je fouille, au sol ma pitance,
La main tendue pour une subsistance,
Je sens au fin fond de moi l’absence de force,
Je suis un rébus de la société,
Je suis un mendiant,
Je suis un sans-abri,
Je suis une nuisance,
Une aberration de la société,
Le soleil est très fort aujourd’hui,
Et déjà je ne sens plus mes bras, ni mon corps,
Je sens ma force m’abandonner une fois de plus,
Hélas je crois une fois de trop,
Je m’éteins petit à petit,
Mais personne ne s’en émeut,
Et pendant qu’ils continuent leur marche,
Je m‘en vais, je m’éteins, sans laisser de trace,
Je ne vous en veux pas, j’ai été comme vous,
Je ne pense plus, tout s’embrouille en moi,
Je ne vois point de lumière, ni d’ange, ni de repos
Mais une peur intense et une immense solitude,
Tout est noir, je m’en vais, sans aucune pensée,
Car au-delà c’est sombre, noir, c’est le néant,
J’ai peur, je suis seul, j’ai froid, je hais…
Mister L. Copyright @l’Afrique Ecrit 03.02.16

Avez vous appréciez l'article ?

About aridaku

Check Also

L’amour dans les bras des autres

« L’Amour dans les bras des autres »   [1] Uni vers celle…   « L’alarme à l’œil …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *