Breaking News
Home / Interview / Le Jaune et le Noir… No ratings yet.

Le Jaune et le Noir…

Après une lecture ô combien enrichissante du livre de Tidiane N’Diaye « Le jaune et le noir » nous avions quelques questions à lui poser en voici les réponses:

1. Si vous deviez résumer le Jaune et le Noir en quelques lignes …

C’est un avertissement contre une sournoise stratégie de pillage des ressources du continent par un immoral « Deal non regardant ». La Chinafrique n’est pas du gagnant-gagnant mais un déséquilibre donnant-donnant. La Chine s’adjuge tous les contrats, sans presque jamais établir de partenariats avec des entreprises africaines, ce qui lèse forcément une main-d’œuvre locale, dans des pays où le chômage peut toucher jusqu’à 70% de la population active. Aussi les Africains doivent suffisamment retenir les leçons de l’histoire, pour que sortant du colonialisme occidental, ne pas se jeter pieds et poings liés, dans le néocolonialisme d’un prédateur sans scrupules.


2. Comment vous est venue l’écriture?

Vous savez l’idée au départ était d’explorer des sources inédites sur l’histoire. Mes nombreux essais ont donc en commun, la restitution historique et l’analyse contemporaine de la marche des peuples africains. Bien qu’Économiste de formation et de profession, je me suis surtout distingué comme anthropologue, avec des enquêtes qui sortent des sentiers battus de l’histoire de l’Afrique, comme mes travaux sur la Traite négrière arabo-musulmane. À l’heure où les ouvrages sur la colonisation, la décolonisation ou bien la Traite transatlantique sont légion et devenus l’apanage de grands spécialistes français, j’ai choisi d’apporter un éclairage en tant qu’intellectuel africain sur ces drames humains, pourtant souvent oubliés de l’histoire.

3. Quelle est la place de l’écriture et de la lecture en Afrique aujourd’hui?

Hélas il existe un énorme déficit pédagogique sur la question. On n’explique pas assez aux jeunes du continent l’importance de
l’acquisition du savoir par la lecture. C’est encore un vaste chantier…

4. Auriez-vous un conseil à donner aux jeunes auteurs africains?

De toujours chercher l’excellence, d’y persévérer, et au bout cela paie toujours.

Un grand merci à Tidiane N’Diaye pour sa disponibilité.

Interview menée par: Santa Cruz Avec Jennifer Raïssa Keita ;
9 Décembre 2015.

Avez vous appréciez l'article ?

About aridaku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *