Breaking News
Home / Auteur / Martin Paul Ze Ondja’a / Elle No ratings yet.

Elle

Je ne sais par où commencer 11933427_1752268458330555_852391153506965072_n
C’est comme ça à chaque fois que j’essaie d’y penser
A comment décrire, un sentiment complexe, d’amour et d’émoi
A comment écrire un texte, qui parle d’elle et de moi
Je veux parler d’elle et de moi
De ce qui me fait planer, j’ai besoin d’ailes, aidez-moi
Les mots expriment si peu ce que mon cœur ressent
Pour faire simple, pour elle je donnerai sueur, corps et sang
J’ai emprunté des mots au vocabulaire
L’ennui c’est que l’éphémère et le beau sont en vogue, tabulaire
Ma raison en prison, ma passion éprise de ton odeur, ta peau pue l’air
Ma liberté a échoué sur les rivages de ton cœur, j’écris un conte populaire
La tête en désordre, le cœur responsable
Désir et raison dans un chaos co-responsable
La frontière est mince, l’orage et le calme sont en lien contigu
Médisent et me disent que pour se faire il faudrait que si l’autre s’arrête, l’un continue
Cette fois ce n’est pas moi le sujet
Bien sûr j’ai l’impression d’être son sujet
J’ai posé ma couronne à ses pieds
Le royaume de ma tête se fait piller et mon cœur dans toute sa faiblesse se laisse épier
Chacune de ses caresses est un choc, on dirait des milliers de volts
La peur qui me traverse n’est que la misogynie en pleine révolte
La peur du vide en prélude à un envol
Je n’attends pas d’elle ce que les autres hommes veulent
Je l’observe en silence dans les choses simples qu’elle fait
Quand elle s’y lance elle se prête aux pas de danse de l’innocence qui anime nos sens
Parfois je pense si fort à elle, que le réel paraît fiction
Il arrive parfois que son nom me sorte de la bouche comme par effraction
Je pense à elle à chaque instant, j’avais jamais fait une pareille faction
Je crois que c’est son regard qui m’a ensorcelé
On aurait dit un sort scellé jeté en direction de mon cœur esseulé
Et puis il y a son sourire, effet ravageur qui me transporte à hauteur de dix vagues
Comme un rêve flou, dans ma tête je vogue
Encore à la recherche de cet instant, je divague
Quand elle est là, je suis absent et quand je suis là, elle est absente
Je ne sais par où commencer C’est comme ça à chaque fois que j’essaie d’y penser
À comment décrire, un sentiment complexe, d’amour et d’émoi
À comment écrire un texte, qui parle d’elle et de moi…
Martin Paul Ze Ondja’a, Tous droits réservés le 23/02/2016.

Avez vous appréciez l'article ?

About aridaku

Check Also

Mbongo

    Aujourd’hui à l’honneur des Camerounais, Nous parlerons de ce diamant noir. Ce soir …

One comment

  1. Elle, c’est adorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *