Breaking News
Home / 2016 / avril / 14

Daily Archives: avril 14, 2016

Cœur No ratings yet.

Je ne pourrais aimer Je ne pourrais t’aimer Comme tu le souhaite Tu es si parfaites Et moi je n’ai qu’un cœur Remplie de fleur Hors, Il faut un cœur Pour t’aimer Un cœur Pour t’admirer Un cœur pour faire éloge ta beauté, ton charme, ta générosité! Hélas, je n’ai …

Read More »

CORRUPTION 5/5 (1)

Du Corruptible vient le périssable, Pourquoi donc la corruption est impérissable? Véritable gangrène évoluant dans le temps, Elle ne se lasse de dépasser les saisons et les printemps. Un coup d’œil furtif, Un échange nonchalant mais vif, La voilà qui une fois de plus sévit, Tout en préparant un futur …

Read More »

MÉDIA 3/5 (1)

Tel un miroir sans reflet, Telle une forge sans soufflet, Ainsi est la vérité que les médias nous reportent. Tout autour du monde, ils la transportent. La vérité et les faits exacts ne sont plus ton apanage, De même tu es bourreau, ainsi tu es Juge, Exécuteur d’un jugement salvateur, …

Read More »

TOUTE FEMME DEVRAIT SAVOIR No ratings yet.

UNE FEMME DEVRAIT AVOIR … suffisamment d’argent à elle pour quitter la maison et se louer un hébergement, au cas où elle le souhaiterait ou en aurait besoin… UNE FEMME DEVRAIT AVOIR … quelque chose de parfait à se mettre sur le dos au cas où son employeur, ou l’homme …

Read More »

Pourquoi j’écris. No ratings yet.

Parce que le cœur de l’Afrique saigne Parce que cette douleur irrite mon cœur jour et nuit Parce que ses cris me hantent Parce que la révolte saisit mon être jusque dans l’essence même de ce que je suis. Parce que des yeux pleurent Parce que des mères crient et …

Read More »

Et tu m’as prêté tes mots No ratings yet.

Je n’avais rien Assise dans ma bulle comme Robinson sur son ile je pleurais les malheurs de la vie et la froideur de mes nuits; Assise telle le penseur je méditais sur la folie de l’existence et toute l’inconstance omniprésente qui consomme le gourmand; Je regardais ses joues pleines sa …

Read More »

Pourtant je m’élève No ratings yet.

Vous pouvez me rabaisser pour l’histoire Avec vos mensonges amers et tordus, Vous pouvez me traîner dans la boue Mais comme la poussière, je m’élève pourtant, Mon insolence vous met-elle en colère? Pourquoi vous drapez-vous de tristesse De me voir marcher comme si j’avais des puits De pétrole pompant dans …

Read More »